Creations

A un Endroit du Debut

Germaine Acogny / Mikaël Serre – 2015

 

Dans cette pièce nous explorons par la danse les sédiments de l’histoire de Germaine Acogny et de l’Afrique à travers le prisme de la tragédie. C’est un dialogue avec des problématiques de fond archaïques, un creuset riche d’associations chargé des contenus de notre temps. Prendre cette matière comme surface de projection pour nous permettre dans le travail de saisir différemment les questionnements et souffrances de notre époque. C’est un formidable défi que de pouvoir proposer un dialogue fort et sans concession entre l’Afrique contemporaine et le monde tragique antique.

Ce que montre Germaine à travers son témoignage et sa danse, traduit en mouvement, en souffle, c’est que si un sursaut est encore possible, il passe par une lutte de l’esprit contre lui- même, par une révolution capable de concevoir ce qui n’est pas. À l’heure où les grandes idéologies n’arrivent plus à fournir une identité à l’individu, il est essentiel de continuer à proposer un dialogue avec l’intime de chacun. C’est un témoignage sur scène dans le dépouillement du souffle et du mouvement, un face à face entre une solitude sur le plateau et l’intime de chaque spectateur.

 

Equipe Artistique

Chorégraphie: Germaine Acogny
Mise en scène: Mikaël Serre
Assistant Chorégraphie: Patrick Acogny
Scénographie: Maciej Fiszer
Costumes: Johanna Diakhate-Rittmeyer
Vidéo: Sébastien Dupouey
Musique: composée et interprétée par Fabrice Bouillon « LaForest»
Lumières: Sébastien Michaud
Direction technique: Marco Wehrspann
Avec Germaine Acogny
Textes : Togoun Servais Acogny, Les récits d’Aloopho par Togoun Servais Acogny, Germaine Acogny, Médée de Euripide, adaptation Mikaël Serre

Production

Production: JANT-BI,
Coproduction: Les Théâtres de la Ville de Luxembourg / Théâtre de la Ville, Paris / Institut Français, Paris
Résidence et Coproduction: La Ferme du Buisson, Scène nationale de Marne-la-Vallée
Résidence: Le Centquatre, Paris

 

Galerie

 

Video

Afficher
Cacher