Technique GA

Technique de danse africaine moderne Germaine Acogny

 

Enseigner est un vrai métier. Penser la Transmission des Savoirs est un engagement qui ne tolère pas le dilettantisme.
La technique Germaine Acogny, c’est la liberté du corps à travers la discipline

 

Depuis 1998, l’Ecole des Sables (CENTRE INTERNATIONAL DES DANSES TRADITIONNELLES ET CONTEMPORAINES AFRICAINES), créée par la danseuse-chorégraphe Germaine Acogny et son mari allemand Helmut Vogt, accompagne et favorise le développement de la danse en Afrique en général et la danse africaine contemporaine en particulier, au travers de stages de formation professionnelle de jeunes danseurs et chorégraphes africains.

Le Centre est à la fois un lieu d’apprentissage, de rencontre et d’échange pour les danseurs d’Afrique et du monde entier.

L’enseignement spécifique de Germaine Acogny est basé sur sa technique deDanse Africaine Moderne, une synthèse des Danses Traditionnelles de l’Afrique de l’Ouest (Sahel et région forestière) et des Danses Contemporaines Occidentales.

Germaine Acogny est la première en Afrique à avoir commencé, dès 1968, à développer une Danse Contemporaine Africaine. Elle est désormais considérée comme la Mère de la Danse Africaine Contemporaine. Sa technique est absolument comparable à des techniques occidentales comme celles de Graham ou Limon.

La technique Germaine Acogny fait partie intégrante du programme pédagogique des stages de l’Ecole des Sables. Elle est également enseignée, lors des Masterclass de Germaine Acogny, dans des centres et écoles de formation de danse où elle est invitée, ou au cours de ses tournées de par le Monde.

Depuis 2010, un programme de Transmission de sa technique a été mis en place à l’Ecole des Sables. Il s’agit d’une formation en 3 étapes, de 7 semaines chacune, qui permet à une dizaine d’anciens stagiaires de l’Ecole des Sables, sélectionnés par nos soins, d’acquérir et de maîtriser la technique de Danse Africaine Moderne élaborée par Germaine Acogny, qui leur permettra par la suite de pouvoir l’enseigner à leur tour.

image003

 

La technique Germaine Acogny

Germaine Acogny définit elle-même sa technique très spécifique par ces mots : « Danse africaine d’expression moderne ». Cette technique s’est construite à partir de sa parfaite connaissance de la plupart des danses traditionnelles d’Afrique de l’Ouest, influencée par les danses occidentales, qu’elle a également étudiées et par la synthèse des danses traditionnelles, desquelles elle a conservé les éléments les plus forts, l’énergie, la rythmique, la force tellurique, l’ancrage au sol et l’élévation vers le ciel.

Cette technique repose principalement sur le travail de la colonne vertébrale et la plupart des mouvements sont basés sur ces trois éléments : l’ondulation, la contraction, la vibration / les trémulations. Beaucoup de ses mouvements sont inspirés par la nature – les plantes ou les animaux – mais aussi par les éléments de la vie quotidienne en Afrique. Elle utilise pour les nommer des images symboliques, souvent issues de la nature, telles que le palmier, l’aigle, la pluie, le nénuphar, la poule de Guinée. Ils sont précis, clairement définis et sont profondément liés à la respiration. Il en résulte un style très pur, puissant et élégant.

Germaine Acogny travaille également beaucoup avec l’improvisation. Elle essaie d’entraîner les danseurs africains à découvrir leur propre voie en transformant leurs danses traditionnelles dans une expression et une forme contemporaine. Le travail de Germaine aide les danseurs à voir leur propre gestuelle sous un angle différent, à l’analyser et à l’utiliser avec une nouvelle créativité. Sa technique est fortement liée à l’Afrique tout en s’ouvrant en même temps à l’universel. Au monde de la danse occidentale, elle suggère de s’ouvrir à la danse africaine, à sa richesse, sa puissance et sa force en l’utilisant comme nouvelle source d’inspiration. Elle offre, par le biais de sa technique, de retrouver le « corps perdu » en leur faisant sentir le sol, la terre, le rythme, le battement du cœur, et de découvrir un nouveau flux d’énergie dans le corps.

Germaine Acogny propose dans sa démarche une évolution vers une danse africaine d’expression moderne, restant ancrée dans l’immense richesse et variété des danses traditionnelles.

image005

Les promotions

Première promotion

Phase 1 : 11 janvier au 27 février 2010
Phase 2 : 26 janvier au 16 mars 2011
Phase 3 : 16 janvier au 3 mars 2012

Participants / diplômés

  • Esra Colastica, Hollande / Curaçao
  • Ise An Verstegen, Hollande
  • Omilade Davis, Etats-Unis
  • Aida Colmenero Diaz, Espagne
  • Raouf Tchakondo, Togo
  • Mekbul Jemal Tahir, Ethiopie
  • Rokhaya Thioune, Sénégal
  • Maguette Ndione, Sénégal
  • Ramatoulaye Sarr, Sénégal

Deuxième promotion

Phase 1 : 31 octobre au 17 Décembre 2011
Phase 2 : 23 juillet au 8 septembre 2012
Phase 3 : 25 mars au 11 mai 2013

Participants / diplômés

  • Wesley Ruzibiza, Rwanda
  • Fabrice Mukala Kamba, République Démocratique du Congo
  • Abdoulaye Kane, Sénégal
  • Ange Aoussou, Côte d’Ivoire
  • Alesandra Seutin, Belgique
  • Lisette Simba, République Démocratique du Congo

image007

Afficher
Cacher